Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux, et que le salut et la paix d'Allah soient sur le plus noble des messagers, notre prophète Mohammad. Louange à Allah, nous recourons à Lui et nous Lui demandons de nous guider, nous pardonner, et nous préserver de nos mauvaises actions. Celui à qui Allah montre le bon chemin est guidé et celui qui s'égare n'a ni maître ni conseiller.

Objectif :

La dernière fois, nous avons parlé des raisons qui nous ont poussés à choisir ce sujet : Récits des envoyés de Dieu. C’était une introduction résumant les objectifs de l’analyse de tels récits, la différence entre messager et prophète, leur nombre, etc. Il est donc naturel que nous commencions aujourd’hui par l’histoire du premier prophète Adam (BP sur lui). Certes, c’est le premier prophète et le premier homme aussi, mais avant lui, comment était-ce ? Comment était l’univers ? Qu’y avait-il avant Adam, avant la création du Paradis, avant les Anges, avant les cieux la terre et les montagnes, avant les océans, nuages et air ? Ce sont des interrogations qui nous ramènent au début, le début de tout.

Au début, il y avait seulement Dieu et rien d’autre. Allah que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : «C'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours puis Il S'est établi sur le Trône; Il sait ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui y monte, et Il est avec vous où que vous soyez. » (TSC[1], Al-Hadîd ‘Le Fer’ : 4). C’est une vérité qui donne à réfléchir. Quelle est donc notre vraie place dans cet univers ? A la fin de ce discours, vous découvrirez que nous sommes infiniment petits !

Le commencement de la création :

En voyant tant de gens, de technologies, de créatures, il est difficile de penser qu’à un moment donné, au tout début, rien de tout cela n’existait et Qu’il y avait seulement Dieu. Un homme vint voir le prophète (BP sur lui) et lui demanda : « Où était notre Dieu avant d’avoir créé les cieux et la terre ? Le prophète répondit : Il était dans le vide. » (Rapporté par Imam Ahmad.) Le mot ‘vide’ ici traduit le mot ‘’ama’’ qui signifie ce que le cerveau ne peut percevoir ou imaginer.

Imran Ibn Houssain -Que Dieu l’agrée- a rapporté : « Un groupe de Yémen arriva chez le prophète et lui demanda : « ô envoyé de Dieu, nous sommes venus apprendre la religion et pour savoir comment tout a commencé ? Le prophète (BP sur lui) répondit : « Dieu seul exista d’abord et rien hormis Lui. Son Trône était sur l’eau, Il écrivit sur la tablette toute chose et Il créa les cieux et la terre. ». Que sommes-nous donc comparés à tout ce pouvoir ?

Allah nous le rappelle si bien –ce qui peut être traduit comme : « S’est-il écoulé pour l’homme un laps de temps durant lequel il n’était même pas une chose mentionnable ? » (TSC, Al-‘Insân ‘L’Homme’ : 1). Il s’est donc passé un temps où nous n’existions pas, où nous n’étions rien, pourquoi alors nous conduisons-nous avec arrogance ? Pourquoi refusons-nous d’obéir à notre Créateur ?

« Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être alors qu’au Jour de

la Résurrection

, Il fera de la terre entière une poignée, et les cieux seront pliés dans Sa [main] droite. Gloire à Lui ! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui associent » (TSC, Az-Zoumar ‘Les Groupes’ : 67). Faudra-il attendre le jour de la résurrection pour nous rendre compte de nos erreurs ? Mais de ce jour là Allah dit –ce qui peut être traduit comme : « Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres. Tout comme Nous avons commencé la première création, ainsi Nous la répéterons ; c’est une promesse qui Nous incombe et Nous l’accomplirons ! »  (TSC, Al-‘Anbiyâ’ ‘Les Prophètes’ : 104.)

Abdellah Ibn Umar raconte qu’un jour le prophète monta sur la chaire et répéta à voix haute ce verset plusieurs fois –ce qui peut être traduit comme : « Ils n’ont pas estimé Allah comme Il devrait l’être. » Puis il entama de réciter les plus beaux noms de Dieu, ensuite il dit : «Allah se complémente et dit : Je suis Le Souverain, Je suis Le Contraignant, Je suis Le Très Fort, Je suis Le Puissant, Je suis Le Premier, Je suis Le Dernier. Le prophète répétait  frénétiquement les plus beaux noms de Dieu et nous regardions la chaire trembler ». La chaire, faite de bois, a tremblé d’émotion alors que nos cœurs sont durs. «Les sept cieux et la terre et ceux qui s’y trouvent, célèbrent Sa gloire. Et il n’existe rien qui ne célèbre Sa gloire et Ses louanges. Mais vous ne comprenez pas leur façon de Le glorifier. Certes c’est Lui qui est Indulgent et Pardonneur. » (TSC, Al-‘Isra’ ‘Le Voyage Nocturne’ : 44.)

Qui es-tu donc pour dire :’je ne veux pas effectuer la prière’ ?! Qui es-tu pour dire :’Je n’ai pas envie de porter le voile ?! Et alors que Dieu (que Son nom soit exalté) dit –ce qui peut être traduit comme : «…Agissez avec bonté envers (vos) père et mère » (TSC, An-Nisâ’ ‘Les Femmes’ : 36), tu continues à leur être ingrat et désagréable!

Cela était le commencement ; comment sera la fin ? Nous avons rempli ce monde, nous estimons que c’est le notre, mais qu’en est-il vraiment ?

La fin de la création :

Nous avons besoin de parler de la fin comme nous avons parlé du commencement, pour nous rendre compte de notre faiblesse et de notre constant besoin de Dieu.

«Et on soufflera dans

la Trompe

, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui seront sur la terre seront foudroyés, sauf ceux qu’Allah voudra [épargner]... » (TSC, Az-Zoumar ‘Les Groupes’ :68)

Quel est donc ce souffle qui foudroie toutes les créatures, les bêtes, les hommes, les djinns ?   Mais qui sont ceux qu’Allah voudra épargner ?

A cet instant, Allah (que Son nom soit exalté) demande : « Ange de la mort, qui est resté en vie ? L’ange répond :- Israfil, Gabriel, Mikaël et moi Ton serviteur. -C’est-à-dire qu’à cet instant tu es mort, tu n’existes plus. Cela te fait-il un peu penser à tes péchés ? Combien d’années es-tu resté éloigné d’Allah ? Où es-tu en ce moment ?- Allah ordonne : « Ange de la mort, prends l’âme d’Israfil » Puis dit : « Qui est resté en vie ? » -Gabriel, Mikaël et Ton serviteur. Allah dit : « Ange de la mort, prends l’âme de Mikaël, puis l’interpellera de nouveau : Ange de la mort prends l’âme de Gabriel, ensuite demandera : Qui est resté en vie ?- Ton serviteur, ô Seigneur. Allah dit : « Ange de la mort, prends ton âme. » Allah dit alors : « Où sont les puissants? Où sont les hautains ? A qui appartient la royauté, aujourd’hui ? Mais personne ne répond puisqu’il n y a plus  personne, alors Allah dit : La royauté est à Allah, l’Unique, le Dominateur. Le prophète (BP sur lui) a dit : « Allah (que Son nom soit exalté) dit : ‘La royauté aujourd’hui est à Allah, l’Unique ; le Dominateur, quarante’ ». Le temps est aboli et on ne sait pas s’il s’agit de quarante jours ou mois ou années. La Royauté est à Allah Seul. As-tu saisis le sens des beaux noms d’Allah ‘le Premier’ et ‘le Dernier’ ?

« Tout ce qui est dans les cieux et la terre glorifie Allah. Et c’est Lui le Puissant, le Sage. A Lui appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il fait vivre et il fait mourir, et il est Omnipotent. C’est Lui le Premier et le Dernier, l’Apparent et le Caché et Il est Omniscient. » (TSC, Al-Hadîd ‘Le Fer’ : 1-4).

Le prophète (BP sur lui) avait l’habitude de dire cette invocation : « Ô Allah, Seigneur des sept cieux et du Trône sublime, notre Seigneur et Seigneur de toute chose, O Allah, Tu es le Premier et rien n’existe avant Toi, Tu es le Dernier, rien n’existe après Toi, Tu es l’Apparent, rien n’existe au-dessus de Toi, Tu es le Caché, rien n’est plus près que Toi. ». Ce sont des mots qui remplissent le cœur d’adoration et d’amour pour Son créateur. Ce qui résume un des objectifs de l’étude des histoires des prophètes cités dans l’introduction qui est la consolidation de notre foi et croyance.

Parmi les beaux noms de Dieu, figure le nom « Qui produit sans modèle ; Novateur », le verset le  précise en effet –ce qui peut être traduit comme : « Ne voient-ils pas comment Allah commence la création puis la refait ?... » (TSC, Al-‘Ankaboût ‘L’Araignée’ :19) et aussi ce verset –ce qui peut être traduit comme : « Et c'est Lui qui commence la création puis la refait; et cela Lui est plus facile. Il a la transcendance absolue... » (TSC, Ar-Roûm ‘Les Romains’ :27). Nous n’existions pas, c’est Lui qui nous a créés.  Sinon que répondre à ces questions ?  «Ont-ils été créés à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? Ou ont-ils créé les cieux et la terre ? Mais ils n’ont plutôt aucune conviction. Possèdent-ils les trésors de ton Seigneur ? Ou sont-ils eux les maîtres souverains ? » (TSC, At-Toûr : 35). Une interrogation réprobatrice qui nous incite à réfléchir sur le Créateur ; comment pouvons-nous Lui désobéir ?

J’ai parlé du commencement et de la fin pour vous inciter à réfléchir sur la puissance divine, sur notre besoin de Lui et sur notre soumission à Allah. Beaucoup de nos jeunes sont prisonniers de leurs péchés ; les uns ont des relations illicites, les autres prennent de la drogue ; mais il est si simple de se libérer de tous ces péchés rien qu’en aimant Allah (que Son nom soit exalté). Si vous ressentez que vous êtes pauvres (dans le sens avoir besoin d’Allah), que vous avez besoin d’Allah, parlez lui, implorez Son pardon en Lui avouant votre faiblesse face aux péchés, Il vous aidera à vous en sortir et à vous repentir. Le prophète (BP sur lui) était l’exemple même de la soumission, il répétait fréquemment ces belles paroles d’invocation : « Ô mon Seigneur ! Je suis Ton serviteur, le fils de Ton serviteur, le fils de Ta servante, mon front est dans Ta main, Ton arrêt sur moi est exécutoire et le destin que Tu m’as prescrit est bien juste ». Le prophète (BP sur lui) raconte ce qu’il a vu dans son voyage nocturne : « J’ai vu Gabriel le jour de mon voyage semblable à une couverture de laine délavée par crainte d’Allah. » Avez-vous jamais ressenti ce sentiment de soumission et de crainte ?

Abdelkader Al Kilani disait : « J’ai frappé aux portes et devant chaque porte je trouvais beaucoup de monde, j’ai essayé d’entrer par la porte de la prière mais j’ai trouvé des milliers devant la porte, puis j’ai frappé à la porte de la soumission et je n’ai trouvé personne alors je suis entré par cette porte et je vous ai dit entrez donc !»

Les premières créations :

Quelle est donc la première création d’Allah ? Certainement pas Adam qui fut créé en dernier, en parlant de ce sujet important, je fais attention à ne citer qu’une source sûre. Voici donc ce que dit le prophète dans un hadith rapporté par l’Imam Ahmed : « La première chose que Dieu créa est la plume (le Calame). Il dit : « écris tout ce qui sera dès maintenant et jusqu’au jour de la résurrection. » (Rapporté par Termizy, Abu Dawud et Imam Ahmad). Ce hadith a une version rapportée par Al Bûkhari : le prophète (BP sur lui) a dit : « Allah (que Son nom soit exalté) a dit à la plume : « Ecris Mon savoir sur toutes Mes créatures jusqu’au jour de la résurrection. »

Il y a une question assez courante que certains posent dès qu’on leur dit que le destin a déjà été écrit : « Si tout est écrit depuis longtemps, pourquoi nous demandez-vous de faire ceci ou cela ?! ». J’ai trois remarques à vous faire :

1)                  Qui sont les personnes qui posent généralement cette question ? Ce sont bien sûr les infidèles, avez-vous jamais entendu un bon croyant mentionner des doutes pareils ?!

2)                  En ordonnant à la plume d’écrire Son savoir au sujet de ces créatures, Allah nous apprend qu’Il sait en avance ce que nous allons faire, Il ne nous oblige pas à commettre tel ou tel acte, en conséquence, nous sommes parfaitement responsables de nos actes.

Prenons un exemple pour éclaircir cette idée. Soit un père qui a trois enfants. Il les rassemble et leur donne à chacun,

10 livres

, et leur dit : « Faites-en ce que vous voulez », puis il prend un cahier et écrit ceci : Le premier dépensera l’argent pour faire du bien, le deuxième qui est avare ne le dépensera pas, le troisième dépensera son argent dans quelque chose de mal. Après le retour des enfants, il s’avère que tout s’est passé comme avait prévu le père. Les avait-il obligés à quelque chose ? Non ! Seulement c’est leur père, il connaît leur façon de se conduire.

Donc la transcription du destin dans les Tablettes est une transcription du savoir divin et non pas une transcription de contrainte. Et si vous avez encore des doutes sur ce sujet, posez-vous la question : Allah est-Il injuste ? Tant que tu es sûr qu’Il (exalté soit-Il) est juste, tu n’as aucun souci à te faire.

Considérons les beaux noms de Dieu, n’ y a-t-il pas parmi ces noms, Le Juste, Le Miséricordieux ?! Comment pouvons-nous donc douter de sa justice ?

Mais parlons plutôt du côté le plus important. Allah sait ce que nous faisons à chaque moment de notre vie, comment pouvons-nous Lui désobéir ? Avant de commettre un péché quelconque, le jeune homme s’assure d’abord que ses parents sont endormis, il s’enferme alors dans sa chambre. Ne sait-il pas que Dieu le regarde? Le lendemain il se dit tout content de lui : « c’est bien, personne ne m’a vu. » ! Si quelqu’un le voyait, il en mourrait de honte, mais son cœur ne tremble même pas à la pensée que Dieu le regarde ! Ecoutez ce verset –ce qui peut être traduit comme : « Ne vois-tu pas qu’Allah sait ce qui est dans les cieux et sur la terre ? Pas de conversation secrète entre trois sans qu’Il ne soit leur quatrième, ni entre cinq sans qu’Il ne soit leur sixième, ni moins ni plus que cela sans qu’Il ne soit avec eux, là où ils se trouvent. Ensuite, Il les informera, au Jour de

la Résurrection

, de ce qu’ils faisaient, car Allah est Omniscient. » (TSC, Al-Moujâdala ‘La Discussion’ :7).

Le fait que tout soit déjà écrit, est une chose qui doit nous pousser à être confiant en Dieu.

Oui, car enfin, pourquoi vous vous en faites pour votre avenir ? Ne faites-vous pas ce que vous devez faire ? Etudiez, apprenez, œuvrez et ne vous préoccupez pas du reste !

La mère qui ne dort pas la nuit parce que sa fille aînée n’est pas encore mariée, apprenez madame que tout a été écrit, le nom du mari de votre fille comme tout le reste, alors pourquoi vous en soucier ?!

Regarde comment le prophète (BP sur lui) apprend des concepts de foi importants à un gamin de treize ans -Ibn Abbas –Que Dieu l’agrée- a raconté « J’étais monté sur un chameau derrière le prophète (BP sur lui) quand il me dit : « Jeune homme ! Je veux t’enseigner des mots : « Respecte Dieu, tu Le trouveras toujours avec  toi. Si tu veux quelque chose, sollicite Dieu. Si tu veux demander assistance, demande l’assistance à Dieu et Sache que si tous les hommes s’unissaient pour te rendre un service, ils ne pourraient le faire que dans la mesure où cela aurait été décrété par Dieu. Et si les hommes s’unissaient pour te nuire, ils ne pourraient le faire que dans la mesure où cela aurait été décrété par Dieu. Les plumes sont levées et les pages sont séchées. »

Les deux premières créations sont donc la plume et la tablette préservée.

Mais il y a quelque chose avant ces deux créations, quelque chose de très majestueux, quelque chose que nous verrons au paradis si Dieu le veut : le Trône du Tout Miséricordieux.

Le prophète (BP sur lui) dit : « Dieu seul exista d’abord et rien hormis Lui. Son Trône était sur l’eau. » Mais êtes-vous désireux de voir le Trône ? Le prophète (BP sur lui) a dit : « Lorsque vous sollicitez Dieu, sollicitez l’Eden [le firdaws], c’est le milieu du paradis, et l’endroit le plus haut du paradis, et son toit est le Trône du Tout Miséricordieux. »

Ceux qui résident dans l’Eden n’ont qu’à lever la tête pour voir le Trône. Mais est-ce que quelqu’un désire vraiment ce rang ? Ou bien, pensons-nous uniquement à manger, boire, travailler et mourir ?! Y ‘a-t-il des personnes qui possèdent cette motivation, et qui se disent : « Mon but est l’Eden, je ferai tout mon possible pour y arriver et Allah m’aidera »?

Le prophète (BP sur lui) a dit : « Le premier ciel par rapport au second n’est qu’un grain de sable dans un désert, le second ciel par rapport au troisième n’est qu’un grain de sable dans un désert, de même que le troisième par rapport au quatrième, de  même que le quatrième par rapport au cinquième, de même que le cinquième par rapport au sixième, et de même que le sixième par rapport au septième ciel. Le septième ciel par rapport au siège n’est qu’un grain de sable dans un désert, et le siège par rapport au Trône n’est qu’un grain de sable dans un désert, et le Trône par rapport à la main du Tout Miséricordieux n’est qu’un grain de sable dans un désert !

Le prophète (BP sur lui) a dit, d’après Abdillah Ibn Amr Ibn Al-Aç : « Dieu a écrit la destinée de toutes les créatures cinquante mille ans avant la création des cieux et de la terre et Son trône était sur l’eau» (Rapporté par Muslim).

Le prophète (BP sur lui) a dit, d’après Abu Hurayra : « Les gens ne cesseront pas de s'interroger mutuellement jusqu'à arriver à poser cette question: "Voilà qu'Allah a créé tout l'univers; qui est donc le créateur d'Allah?". Au cas où vous heurteriez à cette question, invoquez la protection divine en disant: "J'ai foi en Allah!"». (Rapporté par Muslim)

Le prophète dit aussi : « Méditer sur la création de Dieu, ne méditez point sur Son Essence, car vous ne L’estimerez pas comme Il doit l’être. » Ne cherche pas à méditer sur l’essence divine et dis-toi qu’il n’y a rien qui Lui ressemble.

Le prophète (BP sur lui) a dit : « Les gens vont vous poser des questions à propos de tout, jusqu’à vous demander : « Voici ce que Dieu a créé, Qui a donc créé Dieu ? Si on vous le demande, dites : Dieu est avant tout, et a créé toute chose, et sera après toute chose. ».

Un homme est venu voir Ibn Abbas et lui dit :’Je pense à des choses.’ –Quelles choses ? demanda Ibn Abbas. –Je n’ose pas les dire ! répondit l’homme. –Des doutes ? demanda Ibn Abbas. –Oui, répondit l’homme. Ibn Abbas rit de bon cœur et dit :-C’est tout à fait normal, chacun a ce genre de pensées au début de sa relation avec Allah. Si tu as de telles pensées, répète ces mots : Il est le Premier et le Dernier, Il est l’Apparent, et le Caché, il n’ y a d’autre divinité que Dieu.

Des jeunes gens viennent me voir et me disent que depuis qu’ils ont quitté les péchés, ils commençaient à penser à des choses auxquelles ils ne pensaient jamais auparavant !

Je vous rassure tout de suite, nous pouvons surpasser ce problème très facilement.

Premièrement, il faut que vous sachiez que vous êtes bons, ce genre de doutes ne provient absolument pas de vous mais du diable, qui, conscient, que vous êtes entrain de lui échapper, tente de vous troubler et vous déstabiliser.
Deuxièmement, au moment où ses pensées traversent votre esprit, dépêchez vous de dire ceci : «Je crois en Dieu et en son prophète. Il est le Premier et le Dernier, Il est l’Apparent, et le Caché, il n’ y a d’autre divinité que Dieu».
Troisièmement et pour vous débarrasser progressivement de ces pensées, chaque fois que vous en avez, faites une aumône, après deux ou trois mois, le diable aura assez que vous accumuliez des bienfaits grâce à lui, il vous laissera tranquille, mais méfiez-vous, il ira trouver quelque nouvelle issue.

Création des cieux et de la terre.

« Allah qui a créé en six jours les cieux et la terre, et ce qui est entre eux. Ensuite Il S’est établi «Istawā» sur le Trône» (TSC, As-Sajda ‘La prosternation’ :4).

La durée de la création est donc de six jours, puis Allah nous explique cette création plus en détail –ce qui peut être traduit comme : « Dis : « Renierez-vous [l’existence] de celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des égaux ? Tel est le Seigneur de l’univers, c’est Lui qui a fermement fixé des montagnes au-dessus d’elle, l’a bénie, et lui assigna ses ressources alimentaires en quatre jours d’égale durée. [Telle est la réponse] à ceux qui t’interrogent. Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent : « Nous venons obéissants. ». Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction… ». (TSC, Foussilat ‘Les Versets Détaillés’ :9-12).

A-t-il fallu quatre ou deux jours pour créer la terre ? Ils sont quatre jours dont deux jours pour créer la terre et deux jours pour y assigner ses ressources. Cela fait six jours avec les deux jours nécessaires pour la création des cieux.

Il est une question qu’on pourrait se poser : Si Dieu est capable de créer l’univers par le seul mot « sois » et il est aussitôt, pourquoi les a-t-Il créés en six jours ?

Il y a une leçon à tirer de cela, c’est qu’en fait tout doit se faire d’une manière progressive. Prenons l’exemple de quelqu’un qui tient absolument à ce que son ami effectue la prière, il conseille, insiste et  réprimande son ami sans relâche. Après un certain temps, son ami sera plus contrarié que convaincu ! Il faut donc procéder par étapes en toutes choses et respecter la loi de l’univers qui consiste à donner à chaque chose son temps.

Les juifs prétendent que Dieu a créé les cieux et la terre en six jours et qu’Il s’est reposé le septième jour ! Dieu (que Son nom soit exalté) leur répond –ce qui peut être traduit comme : « En effet, Nous avons créé les cieux et la terre et ce qui existe entre eux en six jours, sans éprouver la moindre lassitude. Endure donc ce qu’ils disent. ». (TSC, Qâf : 38). Dieu a mentionné ici l’endurance pour nous apprendre que pour toutes les actions que nous entreprenons, nous aurons besoin d’endurance et de persévérance. L’endurance est la solution à tous les problèmes.

Création de choses extraordinaires :

Les matrices :

Dieu a créé des choses différentes qui relèvent plus des symboles et des concepts que des créatures. La première est la matrice ‘symbolisant le lien de parenté’. Abu Hurayra a rapporté que l’envoyé de Dieu (BP sur lui) a dit : « Allah a créé les êtres et lorsqu'il eut achevé la Création, le lien de parenté se leva et dit: "Voici le séjour de celui qui demande refuge contre la rupture des liens de parenté?". - "Oui, répondit Allah, ne seras-tu pas satisfait que Je rapproche de Moi celui qui te maintient et que Je rompe avec celui qui te rompt?". - "Certes oui, Seigneur", répondit-il. - "Eh bien! Je te l'accorde", reprit Allah»

Allah accorde cette faveur en effet au lien de parenté, revoyez donc vos relations avec vos parents et tous vos proches car le lien de parenté nous en demandera compte au jour de la résurrection. Le prophète (BP sur lui) dit qu’au jour de la résurrection le lien de parenté sera accroché au bord du Sirat et demandera compte à chacun qui le traverse. Ceci ne vous fait pas réfléchir ? Aucune raison ne vous donne le droit de rompre vos liens de parenté, ni argent, ni brouille et encore moins les querelles et les malentendus.

La porte du repentir :

Un des compagnons du prophète (BP sur lui) rapporte : Une fois le prophète nous parla longuement. Il nous a mentionné une porte de l’Ouest dont la largeur est tellement grande qu’un chevalier ne pourra la parcourir qu’après quarante ou soixante années. Cette porte se trouve en face de Damas, Dieu l’a créée le jour où Il a créé les cieux et la terre. Elle restera ouverte pour le repentir, et ne se fermera pas avant que le soleil ne se lève de l’Ouest. »

Dans ce hadith deux faits sont très révélateurs. Premièrement que la  porte a été créée bien avant l’homme, ce qui veut dire que la miséricorde d’Allah est sans limites, puis que la porte est ouverte avant même qu’il ne soit créé.

L’entrée par cette porte est chose aisée. En effet se repentir consiste en trois étapes : regretter les fautes déjà commises, cesser de les commettre et s’engager à ne plus les commettre.

Que ce soit des relations illicites, abandon de la prière, ingratitude envers les parents, tout est pardonné, effacé, dès que ces trois points sont respectés. Pourquoi attendre alors ?!

Il faut savoir que la porte ne restera pas ouverte éternellement, elle se fermera le jour où le soleil se lèvera du côté de l’est, et alors le repentir ne sera plus possible. 

Le livre :

Dieu a écrit un livre avant de créer les cieux et la terre de deux milles ans. De ce livre deux versets ont été descendus sur l’homme. Quiconque lira ces versets trois nuits de suite, le diable n’approchera point sa demeure. Ces deux versets sont les derniers de la sourate Al Baqara –ce qui peut être traduit comme : « Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres et en Ses messagers ; (en disant) : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers ». Et ils ont dit : « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour ». Allah n’impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité. Elle sera récompensée du bien qu’elle aura fait, punie du mal qu’elle aura fait. Seigneur, ne nous châtie pas s’il nous arrive d’oublier ou de commettre une erreur. Seigneur ! Ne nous charge pas d’un fardeau lourd comme Tu as chargé ceux qui vécurent avant nous. Seigneur ! Ne nous impose pas ce que nous ne pouvons supporter, efface nos fautes, pardonne-nous et fais nous miséricorde. Tu es Notre Maître, accorde-nous donc la victoire sur les peuples infidèles. » (TSC, Al-Baqara ‘La Vache’ : 285-286.)

« Nous avons entendu et obéi. » Ne pouvons-nous pas respecter notre parole ?   

Ne pouvons-nous pas nous engager à obéir à Allah, en effectuant la prière à son heure ? En baissant le regard sur les choses interdites ? En cessant de dire du mal des autres ?

La Mecque :

Le prophète (BP sur lui) a dit : « …Ce pays, Allah l'a rendu sacré, le jour où Il a créé les cieux et la terre. Ce territoire restera sacré par l'ordre d'Allah jusqu'au Jour de la Résurrection... » (Rapporté par Al-Boukhâri) Eprouvons-nous l’envie de la visiter ?

La miséricorde :

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: L'Envoyé d'Allah (BP sur lui) a dit: Lorsque Allah eut terminé l'œuvre de

la Création

, II écrivit sur Son Livre, qui se trouve par-devers Lui, au-dessus du Trône: "Certes, Ma miséricorde l'emporte sur Ma colère!"

'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: J’ai entendu l'Envoyé d'Allah (BP sur lui) dire: "Allah a fait que la miséricorde soit formée de cent parties dont Il garda quatre-vingt-dix-neuf par-devers Lui, et envoya une seule partie sur la terre. C'est grâce à cette partie que tous les êtres sont animés d'un sentiment de bonté les uns envers les autres si bien que la bête de somme écarte son sabot de son petit dans la crainte de le blesser. Le jour de résurrection, Allah reprend cette partie et l’ajoute aux quatre-vingt-dix-neuf et répand le tout sur Ses créations, il ne sera alors perdu qu’un véritable malheureux ». C’est dire que la miséricorde de Dieu est sans limite.

Création des Anges et des djinns.

Parler des anges serait particulièrement apprécié par vous si vous croyez très fort en leur existence. Voici le premier hadith qui montre bien que notre foi ne serait complète sans cela.

Abou Horaira- Que Dieu l’agrée- a rapporté : Un jour que le prophète (BP sur lui) s’était montré aux gens, un homme vint vers lui et lui dit : ‘Qu’est-ce que la foi ? – Elle consiste à croire en Dieu, en Ses anges, à Sa rencontre (au jour de la résurrection), en Ses envoyés, et de croire aussi à la résurrection.

Ce hadith nous montre de quoi sont crées les anges. Aicha –Que Dieu l’agrée- a rapporté que l’envoyé de Dieu (BP sur lui) a dit : « Les anges sont créés de la lumière, les djinns d’un feu pur, et Adam de la façon qu’on vous a décrite. »

Les anges ont été créés avant Adam, ceci nous est prouvé par ce verset –ce qui peut être traduit comme : « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : « Je vais établir sur la terre un vicaire (Khalifa) » (TSC, Al-Baqara ‘La Vache’ :30). Mais peut on les décrire ?

Nous allons rapporter ce que dit le prophète (BP sur lui) lorsqu’il vit Gabriel pour la première fois : « J’ai vu Gabriel dans sa réelle image, il a six cents ailes dont chacune couvrait tout l’horizon ; je le voyais partout dans le ciel. »

Songez combien il est grand, et songez combien nous sommes petits ! Je ne fais pas que vous donner des informations, il faut que cela vous incite à réagir, à améliorer vos prières et tous vos autres actes de foi.

Il a été rapporté, dans leur description, que le prophète (BP sur lui) a dit : « J’ai été autorisé à parler d’un des anges qui portent le Trône, entre le lobe de l’oreille de l’un d’entre eux jusqu’à son épaule il y a une distance de sept cents années. » (Rapporté par Abu Dawud). Rappelles-toi des versets –ce qui peut être traduit comme : «Etes-vous plus durs à créer ? ou le ciel, qu’Il a pourtant construit » (TSC, An-Nâwi’ât ‘Les Anges qui arrachent les âmes : 27).

Tous les anges ont-ils des ailes ? Allah (que Son nom soit exalté) dit –ce qui peut être traduit comme : « Louange à Allah, Créateur des cieux et de la terre, qui a fait des Anges des messagers dotés de deux, trois ou quatre ailes. Il ajoute à la création ce qu’Il veut, car Allah est Omnipotent. » (TSC, Fatîr ‘Le Créateur’ : 1)

Les anges font aussi objet  de préférence selon leur statut. Gabriel (Paix sur lui) vint trouver le prophète (BP sur lui) et lui dit :’Comment considérez-vous ceux qui ont pris part à la bataille de Badr ? ‘Il lui répondit :’Nous les considérons les meilleurs des musulmans’. Gabriel dit : ‘Nous avons la même estime pour les anges qui ont participé à Badr ». Contrairement aux hommes, les anges ne mangent pas et ne boivent pas. Allah dit –ce qui peut être traduit comme : « Puis, lorsqu’il vit que leurs mains ne l’approchaient pas, il fut pris de suspicion à leur égard et ressentit de la peur vis-à-vis d’eux. Ils dirent : « N’aie pas peur, nous sommes envoyés au peuple de Lot » (TSC, Hoûd : 70). «Ensuite il l’approcha d’eux… »Ne mangez-vous pas ? » dit-il. Il ressentit alors de la peur vis-à-vis d’eux…» (TSC, Adh-Dhâriyât ‘Qui Eparpillent’ : 27-28)

Quel est leur nombre ? « Chaque jour il y a 70 mille anges qui circulent autour de

la Maison

peuplée [demeure céleste au septième ciel au dessus de

la Ka

’ba] et qui ne reviennent pas, jusqu’au jour de la résurrection. »
70 mille par jour, combien cela fait dans une année ? Combien cela ferait dans des millions d’années ? Le prophète (BP sur lui) dit : «Au jour de la résurrection on fera venir

la Géhenne

munie de soixante dix mille rênes, chacun des rênes sera tenu par soixante dix mille anges qui la traînent. »

Les anges, comme l’homme, invoquent Dieu et lui obéissent de différentes manières. Allah (que Son nom soit exalté) dit en parlant des anges –ce qui peut être traduit comme : « Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s’interrompent point. » (TSC, Al-‘Anbiyâ’ ‘ Les prophètes’ : 20)  Les anges disent –ce qui peut être traduit comme : «nous sommes certes, les rangés en rangs ; et c’est nous certes, qui célébrons la gloire [d’Allah] » (TSC, As-Sâffât ‘Les rangées’ : 165). Les anges ne s’interrompent jamais d’exalter la gloire de Dieu, alors que nous avons du mal à évoquer Dieu et à Le mentionner même pour quelques minutes !

Les anges ont une grande crainte de Dieu. Allah décrit cette crainte –ce qui peut être traduit comme : «Et ils n’intercèdent qu’en faveur de ceux qu’il a agréés [tout en étant] pénétrés de Sa crainte. » (TSC, Al-‘Anbiyâ’ ‘Les Prophètes’ : 28) Il y a des personnes qui n’ont jamais ressenti ce sentiment de crainte, qui ne se sont jamais repenties, n’ont jamais effectué une prière en étant soumises et craintives ! Les anges sont craintifs nuit et jour, pourquoi nos cœurs sont-ils si durs ?! « Le moment  n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d’Allah et devant ce qui es descendu de la vérité [le Coran] …» (TSC, Al-Hâdid ‘Le fer’ : 16)

Les anges font aussi le pèlerinage autour de

la Maison

peuplée qui est une demeure céleste qui se trouve au septième ciel au-dessus de

la Ka

’ba. Allah que son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : «Par At-Tur ! Et par un Livre écrit, sur un parchemin déployé ! Et par

la Maison

peuplée ! »
(TSC, At-Toûr : 1-4) Je saisis cette occasion pour conseiller aux jeunes gens de faire le pèlerinage. Ne dites pas que vous êtes trop jeunes, je vous assure que cela vous sera très bénéfique. Vous pouvez selon vos moyens effectuer le pèlerinage ou la oumra. Cela vous permettra de renforcer vos liens avec Dieu. D’ailleurs le prophète (BP sur lui) nous incite à imiter les anges. En effet, un jour il s’adresse à ses compagnons juste avant d’effectuer la prière : « Ne voulez-vous pas être en rang comme le font les anges auprès de leur Seigneur ? ». –Et comment les anges se mettent-ils en rang devant leur Seigneur ?demandent-ils. – Ils complètent le premier rang, reprit-il, et ils se serrent dans le rang. »

Le prophète (BP sur lui a dit : « Le ciel gémit à juste raison car il n’y a pas dans les cieux l’emplacement de trois doigts sans qu’il n’y ait un ange debout, en inclination ou en prosternation, ils resteront ainsi jusqu’au jour de la résurrection où ils se redresseront et diront qu’ils n’ont pas adoré Allah comme il se doit »

Allah n’a pas besoin de nos actes d’adoration, le ciel étant rempli d’adorateurs, mais nous avons besoin de Lui. «O hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est Le Digne de louange. S’Il voulait, Il vous ferait disparaître, et ferait surgir une nouvelle création. Et cela n’est point difficile pour Allah » (TSC, Fâtir ‘Le Créateur’ :15). Nous avons vu comment les anges adorent Allah et malgré cela nous Lui sommes plus chers quand nous L’adorons et les anges seront à notre service au Paradis «…De chaque porte, les Anges entreront auprès d’eux : « Paix sur vous… » » (TSC, Ar-Ra’d ’Le Tonnerre’ :23-24). Tu es meilleur pour Allah avec ton repentir.

Les Anges meurent-ils ? «… Tout doit périr, sauf Son Visage… » (TSC, Al-Qassas ‘Le Récit’ : 88) «Et on soufflera dans la Trompe, et voilà que ceux qui seront dans les cieux et ceux qui seront sur la terre seront foudroyés, sauf ceux qu’Allah voudra [épargner]…  » (TSC, Az-Zoumar ‘Les groupes’ : 68). Est-ce une mort respectant le cycle de la vie ou une mort à l’au-delà ? Nous ne savons pas et nous ne demandons pas.

Quelles sont les mœurs des anges ? En fait, le prophète ne nous a parlé que d’une qualité : la pudeur. Un jour qu’il était allongé, il reçut Abu Bakr et Umar sans changer de position, mais lorsqu’on annonça l’arrivé de Othman, le prophète (BP sur lui) changea de position, on lui demanda la raison de son attitude, il répondit : «Comment ne pas ressentir de la pudeur devant quelqu’un pour qui les anges eux-mêmes expriment un respect pudique face à sa pudeur et ses valeurs morales?».

Les anges sont pudiques, je dis cela à la jeune fille et au jeune homme, qui se parlent au téléphone à deux heures après minuit, où est passée votre pudeur ? Comment osez-vous tenir des propos indécents à l’heure où Dieu descend et dit : «Y a-t-il parmi vous quelqu’un qui veut se repentir pour que J’accepte son repentir ? Y a-t-il parmi vous celui qui demande pardon pour que Je le lui accorde ? ».Quelle serait votre réaction si votre père entendait de tels propos ? Ne seriez-vous pas honteux et embarrassés ? Dieu que Son nom soit exalté  dit –ce qui peut être traduit comme : «  Ne sait-il pas que vraiment Allah voit ? » (TSC, Al-‘Alaq ‘L’Adhérence’ : 14).

On voit partout des exemples de manque de pudeur :

La jeune fille qui rit aux éclats en pleine rue, ou qui danse dans un mariage en disant : ‘Je danse juste parce que c’est un mariage !’. Ne sait-elle pas que la pudeur ne se divise pas : ou vous êtes pudique, ou vous ne l’êtes pas du tout.

La jeune fille qui se permet d’avoir un petit ami. Ne ressens-tu pas de la honte en écoutant Dieu que Son nom soit exalté dire –ce qui peut être traduit comme : « ni ayant des amis clandestins » (TSC, ‘Anisâ’ ‘Les femmes’ : 25) ?

Le jeune homme qui se croit le droit de connaître des filles avant le mariage, ne saisis-tu pas le sens de ce verset –ce qui peut être traduit comme : «… Et ce n’est pas un acte de bienfaisance que de rentrer chez vous par l’arrière des maisons. Mais la bonté pieuse consiste à craindre Allah. Entrez donc dans les maisons par leurs portes... » (TSC, Al Baqara ‘La Vache’ : 189).  N’avez-vous pas honte de vous exhiber tous les deux dans les rues devant tout le monde ?

La pudeur de la femme doit être sans limites, songez que pour prendre son avis pour son mariage, son père doit se contenter de son silence ?!

Quelle est notre relation avec les anges ?

Notre relation avec les anges est extrêmement plaisante. En fait les anges –ceux qui portent le Trône- prient pour nous et demandent le pardon de Dieu pour nous. Dieu que Son nom soit  exalté dit –ce qui peut être traduit comme : «Ceux (les Anges) qui portent le Trône et ceux qui l’entourent célèbrent les louanges de leur Seigneur, croient en Lui et implorent le pardon pour ceux qui croient : « Seigneur ! Tu étends sur toute chose Ta miséricorde et Ta science. Pardonne donc à ceux qui se repentent et suivent Ton chemin et protège-les du châtiment de l’Enfer. » (TSC, Ghâfir ‘Le Pardonneur’ : 7) Vous vous rendez compte que les Anges demandent le pardon pour vous au septième ciel alors que vous ne voulez pas les connaître. Soyez sûr qu’il y a des choses plus magnifiques dont malheureusement beaucoup de personnes ignorent l’existence. 

Les anges nous portent les bonnes nouvelles. « Ceux qui disent : « Notre Seigneur est Allah », et qui se tiennent dans le droit chemin,  les Anges descendent sur eux. « …N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis » (TSC, Foussilat ‘Les versets détaillés : 30). Les anges nous entourent et veillent sur nous sans que nous ressentions combien cette proximité est bénéfique pour nous !  « Il [l’homme] a par devant lui et derrière lui des Anges qui se relaient et qui veillent sur lui par ordre d’Allah… » (TSC, Ar-Ra’d ’Le Tonnerre : 11). Ils nous entourent : Le prophète (BP sur lui) a dit : « Les anges n’ont de cesse de prier sur celui qui prie sur moi aussi longtemps que durera sa prière sur moi… ». Ils notent aussi toutes nos actions : « alors que veillent sur vous des gardiens, de nobles scribes. » (TSC, Al-‘Infitâr ‘La Rupture’ : 10-11) comme ils nous servent de messager. Le prophète (BP sur lui) dit : «  Dieu possède des anges parcourant la terre et qui me transmettront les salutations de ma communauté. ».

Les anges se chargent aussi de noter notre heure d’arrivée à la prière du vendredi : Le prophète (BP sur lui) a dit : « Lorsque vient le jour du vendredi, les anges se tiennent aux portes de toutes les mosquées et inscrivent les noms des fidèles dans l’ordre où ils sont entrés. Lorsque l’imam s’assied, ils ferment leurs registres et écoutent le sermon.» (Rapporté par Al-Bûkhari) Pour être inscrit, il faut arriver à l’heure, si vous arrivez en retard, c’est simple, votre nom ne sera pas retenu.

Après toutes ces informations sur les anges, il vous est demandé de les aimer, d’aimer l’ange de droite et l’ange de gauche qui, inscrivent vos actions. Pensez qu’ils sont là au moment où vous allez commettre une mauvaise action. Le prophète (BP sur lui) dit : « Lorsque l’homme commet une faute, les anges s’éloignent de lui un mile par répugnance de ce qu’il vient de faire ». Il faut aussi que vous soyez propres, je dis cela aux fumeurs, les anges ne supportent pas l’odeur de la fumée pas plus que l’odeur de l’alcool. Le prophète (BP sur lui) a dit : «Les anges souffrent de ce dont le fils d’Adam souffre.»

Un dernier point est à relever du hadith suivant, le prophète (BP sur lui) a dit : «L’ange (Gabriel) ne cessait de me recommander de bien traiter mon voisin, à tel point que j’ai senti qu’il voulait en faire l’un de mes héritiers. » La moindre des choses est d’honorer les anges qui sont vos voisins les plus proches.
Sachant tout cela, nous devons croire en les Anges et en tout ce qui a été dit sur eux.

Egalement, il faut croire en les djinns qui ont été créés après les Anges et avant Adam (Paix sur lui). Allah (Exalté soit-Il) dit –ce qui peut être traduit comme : « Nous créâmes l’homme d’une argile crissante, extraite d’une boue malléable. Et quant au djinn, Nous l’avions auparavant créé d’un feu d’une chaleur ardente. » (TSC, Al-Hijr : 26-27)

Les djinns sont créés avant Adam et à partir de feu sans fumée, c’est un feu qui a l’effet de poison tellement elle est torride. « Il a créé l’homme d’argile sonnante comme la poterie ; et il a créé les djinns de la flamme d’un feu sans fumée » (TSC, Ar-Rahmân ‘Le Tout Miséricordieux’ : 14).

Iblis appartient aux djinns : « Et lorsque Nous dîmes aux Anges : « Prosternez-vous devant Adam », ils se prosternèrent, excepté Iblis [Satan] qui était du nombre des djinns et qui se révolta contre le commandement de son Seigneur… » (TSC, Al-Kahf ‘La Caverne’ : 50).

J’aimerais conclure avec une remarque. Allah a créé toutes les créatures, tels que les animaux, les oiseaux, etc. et ce n’est qu’ensuite qu’Il créa Adam. Pourquoi ?

C’est que Allah a préparé tout l’univers pour recevoir Adam, oui, Allah dit –ce qui peut être traduit comme : « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : « Je vais établir sur la terre un vicaire ‘Khalifa’… » (TSC, Al-Baqara ‘La Vache’ : 30).

Nous avons un rang et une valeur supérieurs, nous n’avons pas été créés pour boire et manger ! Nous sommes responsables de gérer la terre, de faire en sorte qu’elle reste continuellement en parfaite harmonie avec son Créateur. 

Nous parlerons la prochaine fois de la création d’Adam, comment il a été créé et pourquoi il a été nommé Adam, etc. 


[1] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du saint Coran.

Série par Amr Khaled