L’histoire de Youssouf : B3-1

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux, et que les bénédictions et la paix d'Allah soient sur le plus noble des messagers, notre prophète Mohammed. Louange à Allah, nous recourons à Lui et nous Lui demandons de nous guider, nous pardonner, et nous préserver de nos mauvaises actions. Celui à qui Allah montre le bon chemin est guidé et celui qui s'égare n'a ni maître ni conseiller.

Le Coran détient une grande sagesse. Il place le pronom et nous laisse en supposer toutes les interprétations. Pourquoi cela ? Pour obliger le fils d’Adam à réfléchir et à organiser ses pensées. Lorsque les exégètes se mettent à expliquer il ne faut pas se désoler de les voir donner différentes interprétations, mais essayer de comprendre. Le Coran ordonne aux musulmans de faire des efforts et les y encourage. Ils doivent agir et ne pas s’attendre à recevoir toute chose avec aisance.

Ainsi dans la sourate ‘Youssouf’, le terme arabe “asarroûh” (l’ont dissimulé) du verset 19 a été interprété de trois façons différentes. Certains pensent que ce sont les frères de Joseph qui l’ont dissimulé en le prenant de chez lui pour que leur père ne le remarque pas. D’autres disent que l’homme qui le fit sortir du puits le cacha pour profiter de son prix tout seul. Un troisième groupe dit que c’est toute la caravane de voyageurs qui avait voulu le dissimuler. Ils avaient l’intention de le vendre et, comme il était d’une famille connue, ils ne voulaient pas que sa présence avec eux soit remarquée. Ils le prirent comme marchandise et Joseph, le noble, fils du noble, fils du noble, fils du noble devint un esclave à vendre. Mais il ne faut pas en être affligé, Allah lui rétablira son rang. Ainsi nous ne devons désespérer d'aucune situation où nous pourrions nous trouver parce que Joseph a été un jour une marchandise à vendre. Le verset 19 dit –ce qui peut être traduit comme-  Et ils le dissimulèrent [pour le vendre] telle une marchandise. Allah cependant savait fort bien ce qu’ils faisaient.” (TSC[i], Youssouf (JOSEPH) : 19) 

Et le verset suivant –ce qui peut être traduit comme- : Et ils le vendirent à vil prix(TSC, Youssouf (JOSEPH) : 20) 

Est-il possible que Joseph soit vendu à vil prix ? Oui, celui qui l’a acheté en Égypte l’a pris à un vil prix pour quelques dirhams comptés(TSC, Youssouf (JOSEPH) : 20) De plus, le Coran nous dit –ce qui peut être traduit comme- : “ Ils le considéraient comme indésirable.” (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 20). C’est–à-dire, pour eux, il ne valait pas grand-chose. Ainsi, si des jeunes se voient encore sans grandes possibilités matérielles, sans voiture, sans pouvoir, ils ne doivent pas en avoir de la peine parce que l'important ce n'est pas ce que les gens peuvent dire de toi mais ta valeur auprès d'Allah.

Joseph, une des personnes les plus préférées par Allah, fut vendu à un vil prix, pour quelques dirhams comptés et avait été considéré comme indésirable.

Le verset suivant dit – ce qui peut être traduit comme- : Et celui qui l’acheta était de l’Égypte. Il dit à sa femme: «Accorde lui une généreuse hospitalité.” (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 21). Il a donc été vendu en Égypte et, comme il n’avait que douze ans, il n’allait sûrement pas savoir comment retourner chez lui. Ils l’avaient emmené et vendu très loin, il était perdu pour toujours. Même lorsqu’il était devenu ministre, il n’était pas retourné chez lui.

Al-Azîze[1], le ministre des finances, l’avait acheté. Ce n’était pas le roi mais le ministre des finances. Voyez là les ordonnances d’Allah… Pourquoi est-ce lui qui l’achète ? Joseph allait occuper ce poste plus tard et il devait apprendre ce métier. Voyez-vous comment Allah gère l’univers, voyez-vous Son ordonnance et Sa puissance…?

Et celui qui l’acheta était de l’Egypte. Il dit à sa femme: «Accorde lui une généreuse hospitalité.” (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 21)

L’homme l’a aimé et un des signes de la foi d’une personne est que notre Seigneur la fasse aimer par tout le monde. Voyez l’exemple de Moussa (Moïse). La reine avait dit de lui, – ce qui peut être traduit comme- : “(Cet enfant) réjouira mon œil et le tien! Ne le tuez pas.(TSC, A-Qassas (LE RECIT) : 9)

Une personne peut être parfois aimée pour l’expression de sa pensée ou la gentillesse de ses paroles mais la reine avait dit cela de Moussa (Moïse) lorsqu’il n’était encore qu’un bébé. Allah lui a même dit – ce qui peut être traduit comme- : “Et J’ai répandu sur toi une affection de Ma part(TSC, Tâ-Hâ : 39) 

Un des signes de l’amour d’Allah pour une personne est que les croyants l’aiment et un des signes de Son aversion pour elle est que les croyants l’évitent. Si une personne voit que les croyants n’aiment pas avoir affaire avec elle à cause de sa rudesse, elle doit savoir qu'Allah ne l’aime pas. Par contre, leur amour pour elle sera un signe de l’amour d’Allah.

Au sujet de Joseph, ces mots “Accorde lui une généreuse hospitalité” avaient un sens plus étendu qu’une générosité ordinaire, ils signifiaient que même l’endroit où il devait s’installer devait être bien aménagé. Al-Azize avait dit à sa femme – ce qui peut être traduit comme- : “«Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu’il nous soit utile ou que nous l’adoptions comme notre enfant.»

Ils n’avaient pas d’enfants et il faut remarquer que la première cause des troubles soulevés par cette femme était le désoeuvrement. Je dis là aux femmes, aux jeunes filles et aux jeunes en général que le désoeuvrement est à l’origine du péché.

Le verset 21 dit – ce qui peut être traduit comme- : “«Accorde lui une généreuse hospitalité. Il se peut qu’il nous soit utile ou que nous l’adoptions comme notre enfant.» Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays.” Qu’est ce qu’Allah a rendu possible pour Joseph sur Terre ?

Être dans la maison d'Al-Azize où il devait apprendre l’économie et les finances. C’est l’ordonnance d’Allah qui a fait que Joseph devait demeurer dans cette maison. L’homme allait le considérer comme son fils et lui apprendre son savoir car Joseph devait un jour se trouver à sa place. Remarquez que le verbe “ avons-nous raffermi” est au passé. Est-ce qu'Allah lui a déjà donné le pouvoir ou cela sera dans quarante ans ?

Il faut comprendre que lorsque Allah veut une chose la volonté d’Allah se réalise toujours et c’est pour cela que nous ne devons pas nous inquiéter. Pourquoi avons-nous parfois des angoisses au point de ne pouvoir dormir la nuit ? Si Allah veut nous faire du bien nous l’aurons ; pourquoi l’inquiétude alors ?

Ainsi avons-nous raffermi Joseph dans le pays et nous lui avons appris l’interprétation des rêves.” (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 21) Allah n’a pas seulement raffermi Joseph sur Terre mais Il lui a appris l’interprétation des rêves parce que le roi allait en avoir un. J’aimerais vous dire un sens proche. Les musulmans ne pourront devenir maîtres de la Terre avant qu’ils ne s’y apprêtent, y réussissent et apprennent les technologies de ce monde. Avant d’y arriver ils ne pourront pas se fixer une place sur cette Terre. L’interprétation du rêve au temps de Joseph était comme la technologie, la fusée, le satellite et l’Internet de nos jours. Les musulmans doivent devenir experts dans ces sciences comme Joseph l’a été dans l’interprétation des rêves en son temps. Ce point est très important : personne ne peut avoir de l’influence sur les autres tout en étant un perdant qui échoue aux examens. Les filles et les garçons qui disent vouloir faire quelque chose pour l’Islam doivent bien comprendre ce point. Voyez comment certains jeunes s’habillent d’une façon toute outrancière, ne prennent pas soin de leur allure, échouent à leurs examens, se comportent mal avec les gens, haussent la voix et ont une réputation de perdus ! Ils n’ont pas appris à utiliser l’ordinateur ou l’Internet, ils n’ont aucun loisir, ne font pas de sport, ne connaissent pas de langues étrangères. Tout cela a un effet négatif et représente un obstacle au succès. Vous voulez avoir de l’influence sur vos amis, être capable de guider les gens vers le bien ? Il faut imiter Joseph et ce qui était pour lui l'art de l’interprétation des rêves, doit être pour vous l'apprentissage des technologies modernes.

Voyez ces mots du verset 21 – qui peuvent être traduit comme- : Et Allah est souverain en Son Commandement”. Nous pouvons croire que les événements ont eu lieu tout à fait par hasard, mais Allah a été Souverain en Son commandement le jour où il a mis l’amour de Joseph dans le cœur d'Al-Azize, le jour où les gens de la caravane avaient dévié de leur route pour le faire sortir du puits et le vendre à cet homme, le jour où la famine avait sévi en Égypte pour qu'il sorte de prison, le jour où le roi vit un rêve que Joseph devait interpréter et devenir ministre de l’Egypte et le jour où il avait sauvé ce pays de la famine. Voyez-vous comment les événements surviennent ? La décision revient toujours à Allah. Il faut connaître ce verset par coeur : Et Allah est souverain en Son Commandement: mais la plupart des gens ne savent pas.”

Le verset suivant nous dit –ce qui peut être traduit comme- : Et quand il eut atteint sa maturité ... ” C’est à dire à quel âge ? Il y a eu diverses interprétations. Certains ont dit trente-trois ans, d’autres trente-cinq et un troisième groupe quarante. Ces derniers se sont référés au verset qui dit –ce qui peut être traduit comme- : “ quand il atteint ses pleines forces et atteint quarante ans(TSC, Al-'Ahqâf : 15). Ils ont également avancé que le Prophète (BP sur lui) a reçu le Message à quarante ans.

Joseph était alors resté combien de temps dans la maison d'Al-Azize ? Il y était resté vingt- huit ans. Voyons un peu les événements de près. “ Et quand il eut atteint sa maturité Nous lui accordâmes sagesse et savoir. (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 22) Remarquez cette sagesse qui est la science religieuse et ce savoir qui est la science du monde. Répétons que si quelqu’un veut réussir dans la vie, il ne doit pas rechercher uniquement la science religieuse ni exclusivement la science d’Ici-bas ; il faut les deux ensemble. Personne ne pourra réussir dans la vie sans bien connaître ce monde et sa religion.

Et qu’est-il donc arrivé lorsqu’il eut atteint sa maturité ? Allah lui avait donné la moitié de la Beauté. Le Prophète (BP sur lui) avait dit qu’Allah avait donné à Joseph la moitié de la beauté : c’est-à-dire la moitié de la beauté de l’univers. Pouvez-vous vous imaginer toute la beauté des paysages, des oiseaux et des êtres humains, Allah en avait donné la moitié à Joseph seul ? Personne ne se serait lassé de le regarder pendant des années.

Je veux vous dire autre chose. Que pensez-vous alors de la vue du visage d’Allah, le Créateur de la Beauté ? Lorsque j’ai dit qu‘Allah avait donné à Joseph la moitié de la beauté des créatures, je vous ai vu sourire, mais lorsque j’ai mentionné la beauté du visage d’Allah, je n’ai pas remarqué de réaction. Mesurez-vous le bonheur que cela sera ? Savez-vous pourquoi le Prophète (BP sur lui) dit des habitants du Paradis : “Depuis qu’ils ont été créés, ils n’ont pas reçu de plaisir plus intense, que la vue du visage d’Allah.” Lorsque nous verrons le visage d’Allah, nous voudrons demeurer ainsi même si nous ne devons pas obtenir le Paradis. Je dis aux jeunes qu’il y a des valeurs bien meilleures que tous les péchés et tout ce à quoi vous pouvez penser. Rien ne peut égaler la vue du visage d’Allah. Je dis aux jeunes hommes qui ne baissent pas leurs regards et fixent les femmes que j’ai peur qu’ils ne puissent voir le visage d’Allah. Savez-vous comment Allah punira les gens le Jour dernier ? Il ne commencera pas par l’Enfer. Il dit –ce qui peut être traduit comme- : Qu’ils prennent garde! En vérité ce jour-là un voile les empêchera de voir leur Seigneur, ensuite, ils brûleront certes, dans la Fournaise ...(TSC, “Al-Moutaffifin” (LES FRAUDEURS) : 15, 16).

Ainsi la privation du visage d’Allah semble être pire que la souffrance de l’Enfer. Un autre verset nous dit –ce qui peut être traduit comme- :“ Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants qui regarderont leur Seigneur” (TSC, “Al-Qyâma” (La Résurrection) : 22, 23). D’où viendra cette splendeur du visage ? De la vue d’Allah. C’est juste une idée au sujet de la beauté de Joseph.

Le Prophète (BP sur lui) nous a dit : “Il n’y a pas eu de créature plus belle qu'Eve sauf Sarah.” L’origine de la beauté de Joseph est donc sa grand mère Sarah. Quelles personnes ont été les plus belles, les prophètes ou les pécheurs ? Un jeune homme peut faire les louanges d’une femme de mauvaises mœurs mais peut-il la comparer à une femme qui porte le voile ? C’est Satan qui lui met ces idées en tête et lui fait dire qu’il n’y a pas de femme plus belle que celle-là, l’embellir à ses yeux et lui faire désirer d’épouser pareille femme. Il souffrira le martyre s’il a le malheur de l’épouser. Il faut savoir que les plus beaux être humains sont les prophètes et leurs épouses, et les plus belles femmes sont les croyantes. Allah veut nous dire “Ne vous occupez pas de cela, les croyants sont les plus beaux.”

Je termine avec ce verset que j’ai gardé pour la fin –et qui peut être traduit comme- :Or celle [Zulikha] qui l’avait reçu dans sa maison essaya de le séduire. Et elle ferma bien les portes et dit: «Viens, (je suis prête pour toi!)» - Il dit: «Qu’Allah me protège! C’est mon maître qui m’a accordé un bon asile. Vraiment les injustes ne réussissent pas» (TSC, Youssouf (JOSEPH) : 23)  ”

J’aimerais que les jeunes se concentrent là-dessus. Commençons par voir les moyens de séduction qu’elle usa avec lui. Elle en essaya onze. Il y a pourtant des jeunes qui ne sont pas dans le même cas mais qui souhaiteraient chaque jour qu’une femme les attire au péché. Nous parlons là de fornication. Ce verset traite de ce péché et des raisons qui y mènent. Concentrez-vous avec moi parce qu’il y a des jeunes qui viennent chaque jour avec nous à la mosquée mais malheureusement accomplissent chaque jour des péchés. Je crains également qu’il y en ait de ceux qui n’en font pas mais qui accompagnent les autres et souhaitent faire comme eux. S’ils continuent à le  souhaiter, sûrement ils vont finir par les commettre. Demandez à ceux qui y ont succombé, ils vous diront qu’ils ont résisté pendant dix ans mais, comme cela leur tournait tout le temps dans la tête, ils ont fini par capituler. Faites attention, onze tentations présentées à Joseph qui pourtant tenait bon. Comment était ce jeune homme ? Vous rendez-vous compte comment il résistait à toutes les épreuves ? Il a été immuable tout le temps, lorsqu’il a été jeté dans le puits, dans la maison du ministre et lorsqu’il fut lui-même ministre ! Pourquoi alors succombons-nous si vite aux tentations ? J’aimerais voir les jeunes plus forts et plus constants, les voir imiter Joseph et le prendre comme modèle.

Voyons les onze tentations auxquelles il a résisté : c’était un jeune homme, célibataire... J’aimerais vous les faire toutes connaître pour que vous ne puissiez dire “J’ai péché malgré moi”. Vous n’aurez aucune excuse à le faire car personne d’entre nous n’a eu à subir ces onze tentations à la fois.



[1] Celui qui l’acheta: il s’agit de Putiphar, grand intendant d’Egypte dont la femme s’appelait Zulikha.



[i] TSC : Traduction des Sens du Coran. Cette traduction est celle du sens courant le plus connu jusqu'à présent de la sourate sus mentionnée. Lire la TSC ne remplace nullement sa lecture en arabe, la langue de révélation du noble Coran.